COMMENT CHOISIR UN MELON ? 3 ERREURS QUE L'ON FAIT TOUS

La saison des melons approche et vous ne savez toujours pas comment les choisir ? Voici nos conseils pour ne plus vous tromper au moment de l’achat.

Disponible à partir du mois de mai, le melon est un fruit qui sent bon l’été et les beaux jours. Charentais, d’eau, jaune ou vert, il se présente sous de multiples formes et offre des saveurs très variées. Gorgé d’eau, le melon fait partie des fruits les plus désaltérants à l’instar de la pastèque et on le sert autant en dessert dans une salade de fruits qu’en entrée avec du jambon de Parme, de la feta ou encore des billes de mozzarella. Dans certains pays, on aime aussi le faire griller au barbecue !

Problème : ce fruit d’été n’est pas toujours simple à choisir en magasin… Heureusement, chez Cuisine Actuelle, on cherche toujours les bonnes techniques pour trouver les meilleurs produits. Aussi, on vous dévoile les trois critères à suivre pour trouver LE melon parfait et on en profite pour vous livrer les erreurs à éviter pour ne plus jamais vous tromper !

Parfum, poids, visuel : comment reconnaître un bon melon ?

Qu’on l’achète sur l’étal d’un marché, chez le primeur ou dans un grand supermarché, il n’est pas toujours aisé de choisir un melon. C’est sans compter sur notre mode d’emploi infaillible !

On dit souvent qu’il faut choisir un fruit parfumé car c’est signe de maturité. Cette affirmation est plutôt vraie dans la plupart des cas, mais attention ! Certaines variétés de melon possèdent une peau plus épaisse que le melon charentais et dégagent donc par conséquent peu de parfum…

Le poids, ou plutôt la densité, est un autre critère important à prendre en considération. Pour savoir quel fruit est le plus sucré, soupesez plusieurs melons avec vos mains et comparez-les. Généralement, plus ce dernier est lourd, meilleur il est à consommer !

Enfin, un autre paramètre à prendre en compte au moment du choix de melon concerne son apparence. Repérez le pédoncule du fruit, cette petite zone située au centre du melon : si cette partie en forme de perle qu’on appelle le pécou est visible et que l’écorce semble craquelée tout autour, c’est bon signe. Et si le pédoncule semble prêt à se détacher de lui-même, c’est encore mieux !

Comment savoir si un melon est mûr et sucré ?

Vous l’aurez compris, pour s’assurer de l’état de maturation d’un melon, vous devez prêter attention à son parfum, qui doit être léger et sucré, son poids (plutôt dense) et son apparence au niveau du pédoncule. Mais attention, il n’est pas nécessaire de compter le nombre de bandes qui composent son écorce ou encore se fier uniquement à son apparence. Toutes ces méthodes et astuces de grand-mères ne sont que des idées reçues, loin d’être gage de qualité pour le fruit…

Comment savoir quand un melon n’est plus bon ?

À l’inverse, si votre melon sent très fort, que son odeur est presque âcre ou encore qu’il possède une texture molle sous vos doigts, cela signifie qu’il est malheureusement passé… En fonction de l’état général, vous pouvez soit retirer les parties très abîmées et manger le reste, utiliser la chair pour confectionner des glaçons fruités ou encore la déposer dans votre compost pour éviter de le gâcher.

À lire aussi :

Que boire avec du melon ? 10 idées d'associations

Salade de melon estivale : la recette et la sauce vinaigrette secrète de Cyril Lignac

Melon et labneh : la recette libanaise originale de Laurent Mariotte

2024-06-23T06:18:19Z dg43tfdfdgfd